CoBEN_Bandeau Wordpress
Le 29 octobre 2020
Sommaire :
  • L'impératif d'un rééquilibrage territorial des politiques de mobilités et transport
  • Projets routiers inutiles en Bretagne : STOP !
  • Droit d'interpellation en Ille-et-Vilaine : signez & partagez !
  • Concertation en cours sur le projet de contournement de Vitré
  • Actu' réseau : différents rendez-vous vous attendent !
POLITIQUES DE MOBILITÉS ET TRANSPORT : Le nécessaire rééquilibrage territorial
À l'heure actuelle, les transports sont le deuxième secteur le plus émetteur de Gaz à Effets de Serre (GES) de Bretagne, après l'agriculture.
Cette prédominance s'explique notamment par la stratégie d’aménagement du territoire de la Région Bretagne qui est orientée vers les métropoles et la Capitale. Une telle approche a pour conséquence de laisser pour compte des territoires entiers et d'omettre de répondre aux besoins de mobilité quotidienne des breton.ne.s. qui se retrouvent entièrement dépendant de l'automobile.
Le constat est flagrant : moins la ville est économiquement attractive, plus les transports en commun se font rares avec des territoires de plus en plus sinistrés. Il est ainsi plus rapide et aisé de se déplacer entre aires urbaines (Rennes, Paris, Brest, Lorient,...) qu'à destination de Concarneau, Morlaix, Lannion, Pontivy, Carhaix-Plouguer ou toute autre ville du Centre-Bretagne. Cela révèle un grand déséquilibre territorial.
Figure_1
Insee recensement de la population 2013
blog278_dessinamp
Dessin du dessinateur Ysope pour Marseille Provence Métropole
Ce modèle est intimement corrélé au processus de métropolisation basé sur un modèle monocentrique du territoire. L'ensemble des politiques, activités et services sont concentrées autour de pôles économiques attractifs, ce qui crée une réelle fracture et exacerbe les inégalités sociales entre territoires.
Ainsi, si dans les pôles urbains principaux, la grande majorité de la population a accès à au moins un mode de transport en commun, ce n'est pas le cas des populations en périphérie et en milieu rural.
Le coût toujours plus élevé de l’immobilier au sein des métropoles conduit une partie de la population à s'éloigner en périphérie et augmenter la distance entre lieu de résidence et lieu de travail. Il en ressort une dépendance accrue à l’automobile individuelle causant embouteillages, pollutions, nuisances, accidents,… justifiant ainsi l’agrandissement ou la création de nouvelles infrastructures routières, un continuel étalement urbain, ainsi qu'une artificialisation des sols toujours plus forte.
C'est pourquoi, nous plaidons pour un aménagement polycentrique de la région Bretagne s'appuyant sur le désengorgement des métropoles et un rééquilibrage du territoire autour de villes de taille moyenne. Cela permettrait l'atténuation des inégalités sociales et économiques et la réduction des conséquences écologiques. Cet aménagement doit également s'articuler autour d'un report multimodal des transports : un renouvellement et un développement du ferroviaire breton, tant pour la population que pour les marchandises avec la création de nouvelles lignes TER ; un plan de mobilités actives adapté à chaque collectivité ; un développement du covoiturage/autopartage. En parallèle, les projets dispendieux qui ne répondent aucunement aux besoins de mobilité quotidienne des breton.ne.s doivent être abandonnés : nouvelles LGV, extension d'aéroports, nouvelles infrastructures routières (sauf pour raison de sécurité), ...
Pour en savoir plus, retrouvez notre contribution au SRADDET via ce lien.
NOUVEAUX PROJETS ROUTIERS EN BRETAGNE
STOP !
En dépit de mobilisations locales, des projets de rocades et contournements continuent de voir le jour et d'être soutenus par nos élus.
Pourtant, leur impact écologique est reconnu : pollutions, émissions de gaz à effet de serre, bruit, artificialisation des sols, perte de la biodiversité,... Et ils participent à conforter, encore et toujours, l'automobile comme mode de déplacement à privilégier.
En parallèle, leur prétention à désengorger les villes n'est pas démontrée. En effet, pour chaque projet d'infrastructure routière, il est constaté un décalage entre le trafic prospectif tel que calculé par les ingénieurs et le trafic réel lié à l'adaptation des automobilistes. Ainsi, par effet rebond, le trafic augmente de l’ordre de 10% à court terme et de 20% à long terme par rapport à ce que prévoient les modèles.
122092093_2635417576768877_5787120197443386250_o
Crédits : Vitré Tuvalu
A l'heure actuelle, nous avons connaissance de trois projets de contournements routiers en Ille-et-Vilaine : à Vitré, Fougères et Châteaubourg. Tous trois apparaissent sans surprise comme étant inutiles, dispendieux et écocides, et voient s'y opposer associations locales et groupes de citoyens : voir ci-après.
Il existe certainement d'autres projets d'infrastructures routières en Bretagne. Vous en avez connaissance ? Faites-en nous part via courrier@coben.bzh
Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article. Vous pouvez aussi consulter la carte des luttes contre les grands projets inutiles, produite par Reporterre.
DROIT D'INTERPELLATION EN ILLE-ET-VILAINE
Signez & partagez !
QU'EST-CE QUE LE DROIT D'INTERPELLATION ?
Le droit d’interpellation est un dispositif de démocratie participative qui s’apparente à un droit de pétition et permet aux Brétilien.ne.s de plus de 16 ans d’interpeller l’Assemblée départementale. Pour être saisie par le conseil départemental, la demande doit obtenir 2 000 signatures de citoyen.ne.s d'au moins 3 cantons différents en 6 mois.
POURQUOI SIGNER ?
Actuellement, une interpellation est en cours pour demander au Département d'Ille-et-Vilaine de ne plus dépenser un seul euro de son budget dans la création ou l'agrandissement d'infrastructures routières (sauf pour raison de sécurité routière). En 2020, l'investissement dans les nouvelles infrastructures routières s'est élevé à 45 millions d'euros (sur un budget de 1,117 milliards d'euros). À titre comparatif, seuls 11 millions d'euros ont été alloués pour les espaces naturels départementaux.
Nos élus ont le devoir de questionner des projets qui vont à l’encontre de toute logique économique, sociale et environnementale, et d'adopter une approche plus globale pour répondre aux enjeux des mobilités de la population. Dès lors, nous demandons au conseil départemental de réorienter ces investissements vers d'autres priorités telles que la politique sociale, la préservation des biens communs et les mobilités actives.
Nous avons jusqu'au 25 décembre pour obtenir les 2 000 signatures
Cliquez, signez, partagez : https://bit.ly/3jFyOmQ
Capture d’écran 2563-10-23 à 12.45.42
PROJET DE CONTOURNEMENT ROUTIER À VITRÉ
Soutenez Vitré Tuvalu
En 2017, le Département d’Ille-et-Vilaine, la ville de Vitré et Vitré Communauté ont lancé des études visant à aménager un contournement routier de Vitré. Une concertation préalable est organisée par phases depuis 2018. La deuxième phase de concertation qui s'est tenue du 21 mai au 21 juin 2019 a délimité un périmètre restreint pour l'approfondissement des études malgré l'opposition de l'association Vitré Tuvalu, membre de CoBen.
Une dernière phase de concertation publique est en cours du 5 octobre au 11 novembre 2020 avec pour objectif de dessiner le tracé précis des voies de contournement.
Entretemps, le 20 octobre dernier, la maire de Vitré a dévoilé les propos de l'ABF et de l'ARS (Architecte des Bâtiments de France et Agence Régionale de Santé) qui se disent opposés au projet en l'état. En effet, le projet se situe à proximité du point de captage du Pont-Billon et de ses périmètres de protection, et prévoit un passage du tracé en zone Avap (aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine).
moins_de_pollution
Vitré Tuvalu dénonce depuis trois ans ces risques ainsi que le bien-fondé du projet. Cependant, le Conseil départemental reste obstiné à réaliser ce contournement routier malgré les hésitations grandissantes des élus locaux.
Nous appelons tous les bretillien.ne.s à déposer d'ici le 11 novembre une contribution écrite, aussi courte et symbolique soit-elle.
Pour cela, rendez-vous sur la concertation, parlez-en autour de vous et partagez le lien du site : https://bit.ly/2TBz1Nq
Retrouvez toutes les infos et conseils pour répondre à cette contribution sur les sites internet de Vitré Tuvalu et Pour une autre Mobilité à Vitré.
ACTU' RÉSEAU : À vos agendas !
Plusieurs rendez-vous vous attendent dans les prochaines semaines :
Vendredi 30 et samedi 31 octobre : Rencontres nationales de l'énergie citoyenne. Évènement en ligne organisé par Énergie Partagée, GECLER – réseau Grand Est Citoyen et Local d’Énergies Renouvelables, Alter Alsace Énergies et l’Association des Centrales Villageoises : 2 jours de découvertes, de débats, de formation et de témoignages pour donner les éléments pour mettre en place des projets de production d'énergie par les citoyen.ne.s.
Découvrez le programme et le lien pour s'inscrire gratuitement via ce lien.
Mardi 3 novembre de 17h30 à 19h : "Introduction aux documents d’urbanisme" webinaire organisé via Zoom par France Nature Environnement : une formation pour comprendre la place des documents d'urbanisme dans la hiérarchie des normes, leur contenu et les points d’attention. Pour y participez, cliquez le moment venu sur ce lien ou indiquez sur Zoom l'identifiant de réunion 86067853180
Mardi 10 novembre de 17h30 à 19h : "Lutter contre l’artificialisation des sols avec la démarche Zéro Artificialisation (ZAN)", webinaire organisé via Zoom par France Nature Environnement : une formation pour comprendre la démarche ZAN et donc l’engagement de l’État en faveur d’une gestion économe de l’espace. Pour y participez, cliquez le moment venu sur ce lien ou indiquez sur Zoom l'identifiant de réunion 82108568389
Retrouverez les détails de ces 2 webinaires via ce lien.
Besoin d'un renseignement ? Une information à partager ?
Contactez-nous !
  • Par téléphone : 06 52 10 84 46 ou 02 99 30 76 39
  • Par courriel : courrier@coben.bzh
  • Au bureau : MCE, 48 boulevard Magenta, 35000 Rennes
Vous souhaitez adhérer et/ou soutenir CoBEN et nos actions ?
Rendez-vous sur notre site internet ou cliquez sur l'hermine !
Hermine
facebook twitter instagram 
MailPoet