Présentation

Votre grille-pain a court-circuité, votre casque audio vous joue des tours, un vieux pull au fond de votre armoire a besoin d’être raccommodé,… N’hésitez plus et rendez-vous dans un Repair Café !

Un Repair Café, ou littéralement “café de la réparation”, est un lieu où des experts bénévoles vous aident à réparer – gratuitement – petit électroménager,  matériel informatique, vêtement, vélo, jouet,… C’est aussi un lieu convivial où toute personne est bienvenue pour partager un café ou autre collation. C’est aussi une initiative citoyenne vecteur de nombreuses valeurs : solidarité, entraide, bienveillance, partage de savoir-faire, sobriété, …

Si tout y est gratuit, les dons y sont bien sûr appréciés.

Le 18 octobre 2009, Martine Postma a organisé le tout premier Repair Café à Amsterdam. Aujourd’hui, le site officiel de la fondation internationale Repair Café en dénombre plus de 1900 dans le monde et plus de 260 en France. En Bretagne, ce sont plus de 60 Repair Café qui ont ouvert leurs portes sur l’ensemble du territoire.

Les artisans réparent ... et ça repart !

Le réseau des Répar’Acteurs de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) rassemble les artisans qui s’engagent à privilégier la réparation et la réduction des déchets.

Le saviez-vous ?

90% des textiles peuvent être réemployés ou recyclés ! Vêtements, chaussures, linges de maison sont des pièces que vous avez choisies, portées et appréciées, offrez-leur une seconde vie !

Chaque panne a sa solution

Réfrigérateur en panne, lave-linge qui n’essore plus, lave-vaisselle qui fuit… Rendez-vous chez Envie pour donner une deuxième vie à votre électroménager ! Et lorsque vous achetez dans un magasin du réseau, vous limitez la production de déchets, vous soutenez une entreprise d’insertion, et vous faites des économies !

Le saviez-vous ?

Un quart des objets qui nous entourent pourraient trouver une seconde vie plutôt que de finir recyclés ou incinérés. Et seulement 20% des déchets d’équipements électriques et électroniques sont recyclés. Selon l’Université des Nations Unies, le volume des déchets d’équipements électriques et électroniques pourrait presque tripler pour passer à 120 millions de tonnes d’ici à 2050 si rien ne change.

En France, depuis 2007, c’est 4,6% de moins de déchets produits par habitant grâce aux 4 “R” : réduire, réutiliser, réemployer, réparer.

Réduction, Réutilisation, Réparation, Réemploi : les actions dites en “R” permettent le prolongement de la durée de vie des produits et participent à l’économie circulaire et à la réduction de la production des déchets. 

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

Il s’agit de repenser nos modes de production et de consommation en se posant les bonnes questions : ai-je vraiment besoin de cet objet, puis-je trouver une alternative à l’achat, puis-je (faire) réparer celui stocké dans mon grenier, puis-je le trouver d’occasion ou reconditionné, où acheter un produit conçu de façon durable, en France ouen Europe de préférence ?

Les avantages du réemploi et de la réparation :

  • Réduire son volume de déchets
  • Favoriser les artisans locaux et les emplois d’insertion
  • Aider les associations caritatives
  • Faire des économies et acheter des objets moins cher
  • Réutiliser des matières premières secondaires